"Chacune de nos lectures laisse une graine qui germe..."- Jules Renard.

par Eugénie Chalier-Clévy

Si vous êtes ou avez un(e) adolescent(e) et si vous êtes en quête de bons livres, les élèves de 303 et 308 - qu’ils soient grands lecteurs ou qu’ils ne portent pas la lecture dans leur coeur- vous recommandent à l’unanimité la lecture de La vague de Todd Strasser et de Wonder de R. J Palacio.
Je recopie ici quelques uns de leurs avis rédigés en classe, sous la forme d’une lettre écrite à l’auteur du livre lu, pour piquer votre curiosité et peut-être vous convaincre...

« Comme son nom l’indique, Wonder est une merveille ! » - excellent jeu de mots de Romain qui témoigne de son enthousiasme indéniable.
Anaé, à propos du livre La vague : « Je l’ai aimé. Je l’ai, comme qui dirait, avalé. J’ai été absorbée par l’histoire, ce qui ne m’était jamais arrivé pour un livre scolaire. »
Théo, lui aussi, a visiblement été conquis par le livre de Todd Strasser :« Pour ma part, j’ai adoré ce livre. C’est vraiment une oeuvre d’art
que je conseille à n’importe qui de lire au moins une fois. Le roman La vague m’a beaucoup surpris et marqué ».
Plusieurs élèves, dont Ilona, Jeanne et Hugo, étaient d’abord réticents à l’idée de lire mais... :« Globalement, ce livre m’a plu : moi qui d’habitude déteste lire, j’avoue avoir été entrainée par la lecture au début ».(- Ilona).
« Je dois vous l’avouer, j’étais sceptique à l’idée de lire ce livre mais, vu que mes proches m’en avaient fait l’éloge, je ne pus me retenir. Chacune des phrases apporte un vent de fraîcheur sur la littérature moderne. »-Hugo.
Younes, de son côté, a lu les deux livres et recommande Wonder " à toutes les générations car c’est une vraie leçon morale sur la discrimination".
Enfin Marylou, comme Romain précédemment, résume en quelques mots la portée de la lecture : « La vague m’a fait grandir ».

Mais de quoi parle La vague, ce livre écrit à partir d’une histoire vraie ?
Voyant que ses élèves ne se rendent pas compte de la gravité du système totalitaire nazi, et pour leur faire prendre conscience que les horreurs historiques se répètent inlassablement, un professeur d’histoire instaure le mouvement "La vague" qui se transforme peu à peu en endoctrinement et en dictature...

Quant à Wonder, il suit August, un adolescent atteint d’une malformation physique qui rentre pour la première fois au collège. Après des regards et moqueries insoutenables suivi d’un violent rejet et autres tortures morales, une rumeur circule selon laquelle quiconque le touche se voit attraper la peste...
Un roman bouleversant qui fait naître l’empathie, avec une fine alternance de différents points de vue de personnages qui ont tous un lien avec August.
Entouré par ces quelques proches en question, August se bat pour que sa différence devienne une chance. Un livre poignant, lucide et plein d’espoir !

Alors n’hésitez plus !

Cordialement.

Mme Chalier ainsi les élèves de 303 & de 308.

Ps : ces deux ouvrages qui abordent des points essentiels comme l’influence et la pression du groupe sur un individu, le harcèlement, mais aussi l’amitié, l’amour et la persévérance, ont été adaptés au cinéma !