Le médecin malgré lui au théâtre Jean Vilar par Le Lézard bleu.

par Eugénie Chalier-Clévy

Bonjour ou bonsoir à tous selon l’heure à laquelle vous lirez cet article.

Je profite des voeux de ma collègue Mme Jacopin pour vous adresser les miens : que vos enfants soient heureux et fassent de belles découvertes aussi bien au collège qu’en dehors !

Avant les vacances de Noël, quatorze classes de 6e et de 5e sont allées au théâtre Jean Vilar pour voir une mise en scène surprenante du Médecin malgré lui de Molière. Il faut savoir que cette célèbre pièce du XVIIème siècle est davantage étudiée en 6e mais cela semblait intéressant de convier les 5e car ces derniers ont pu comparer cette mise en scène avec celle de la Compagnie Colette Roumanoff vue l’année dernière à Paris, et, ainsi, se forger un avis de spectateurs.

Cette année, la pièce a été interprétée par la Compagnie Le Lézard bleu, créée par Philippe Vandaële et Anne-Sophie Nédelec. Le parti pris était aussi ambitieux que déconcertant : jouer cette pièce sous la forme d’une farce du Moyen-Age.

A l’issue de la représentation, les élèves ont eu la chance de poser leurs questions directement aux comédiens et ont ainsi pu être rassurés concernant les faux coups de bâton par exemple…

Je tiens à remercier tous les accompagnateurs (aussi bien les collègues que les parents qui ont pu se rendre disponibles) d’avoir permis ces deux sorties culturelles mardi 26 et mercredi 27 décembre.

Ci-dessous, quelques souvenirs du trajet épique (imaginez-vous traverser avec sept classes !) et de ce moment théâtral passé tous ensemble.

A bientôt pour les projets de 2018... :)

Bien à vous.

Mme Chalier