CNRD. JEANNE LLORCA ET LES LAUREATS DU PALMARES NATIONAL 2015-2016 INVITÉS A LA SORBONNE LE 29 MARS 2017

(actualisé le ) par Fabrice Angevin

Les lauréats du palmarès national du Concours National de la Résistance et de la Déportation pour l’année scolaire 2015-2016 ont été reçus à Paris mardi 28 et mercredi 29 mars 2017. Jeanne Llorca était parmi eux pour ces deux journées de mise à l’honneur.

Le mardi 28 mars avec l’ensemble des lauréats des prix nationaux, elle a été reçue dans les locaux de la Fondation de la Résistance. Les lauréats ont été ensuite accueillis aux Invalides pour le déjeuner puis pour une visite du Musée de l’Ordre de la Libération. En fin d’après-midi les lauréats ont participé au ravivage de la flamme du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe.

Le mercredi 29 mars, les lauréats ont visité les lieux emblématiques de l’Université de la Sorbonne en lien avec la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale : ils se sont recueillis devant la plaque commémorant l’impression dans les caves de la Sorbonne, entre août 1941 et septembre 1942, du principal journal de la Résistance Française, Défense de la France. La crypte des résistants (inaugurée en 1947), habituellement inaccessible au public leur a également été ouverte pour l’occasion. Cette crypte accueille les dépouilles de 10 enseignants et de 2 élèves, tous résistants, victimes de la répression nazie. Une urne y abrite aussi les cendres de 4 des 5 élèves du Lycée Buffon fusillés par les Allemands le 8 février 1943.

La fin de la matinée a été consacrée à la remise des prix par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Jean-Marc Todeschini, secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense chargé des Anciens combattants et de la Mémoire en présence de Joëlle Dusseau, présidente du jury national du CNRD et de Gilles Pierre Lévy, président de la Fondation de la Résistance.

Jeanne Llorca a été félicitée par les différentes personnalités présentes pour la qualité de son travail et son engagement pour le travail de mémoire. Cette cérémonie venait clore de la plus belle des façons une "aventure" commencée en septembre 2015 et marquée par un travail de très grande valeur.