CNRD Remise des prix 2015

par A. CALLET-RAVAL - F. ANGEVIN

Mercredi 10 mai les lauréats départementaux du Concours National de la Résistance et de la Déportation ont été accueillis, en présence de Mme Fleury, présidente du Jury départemental et de M. Clément, Inspecteur d’Académie, dans les jardins de la Préfecture des Yvelines à Versailles.

Karlyne Dumur, Premier Prix départemental dans la catégorie "devoir individuel" et Troisième prix départemental dans la catégorie "travail collectif " a été invitée à prendre la parole afin d’expliquer sa démarche :

« Mesdames, Messieurs,

Je suis ravie d’être ici après cette année de travail sur le Concours National de la Résistance et de la Déportation menée au collège Louis Lumière de Marly le Roi où je suis élève.

La Seconde Guerre mondiale fait partie de mon histoire familiale. En Normandie, j’ai eu l’occasion de visiter des lieux parmi les plus importants de cette guerre. Ces visites ont permis à notre famille de reconstituer le parcours de mon grand-père qui était dans la 2ème Division Blindée du Général Leclerc, une partie de sa vie qu’il nous avait toujours dissimulée. Par la suite, j’ai appris l’existence du Concours National de la Résistance et de la Déportation, un concours qui m’a tout de suite interpellée. J’ai décidé d’y participer afin de découvrir certains éléments de la Seconde Guerre mondiale que je ne connaissais pas et également pour mieux comprendre ce lourd secret familial.

Au cours de cette année, avec nos professeurs d’histoire Mme Callet-Raval et M. Angevin, nous avons visité des lieux de mémoire dont le Mémorial de la Shoah à Paris, le camp de transit de Drancy et le Mémorial de la France combattante au Mont Valérien. Nous avons fait un voyage en Pologne, notamment pour nous rendre au camp d’Auschwitz, camp de concentration et d’extermination où ont disparu plus de 1,1 million d’hommes, femmes et enfants entre 1940 et 1945.

Dans le cadre de la préparation du concours, j’ai travaillé avec deux camarades sur un dossier portant sur le retour des déportés. Cela m’a permis de découvrir des éléments de leur vie qui, jusque là, m’étaient totalement inconnus et qui m’ont été particulièrement utiles lors de l’épreuve individuelle, pour laquelle je suis aujourd’hui récompensée.

Nous faisons partie des dernières générations qui peuvent encore rencontrer des hommes et des femmes qui ont participé à la Seconde Guerre mondiale et se sont engagés pour des valeurs que nous partageons. Nous avons eu la chance de rencontrer Mme Fleury. Elle a témoigné de ses actions dans la Résistance et de son engagement qui ont conduit à sa déportation au camp de concentration de Ravensbrück ainsi que des sacrifices qu’elle et sa famille ont consentis.

Lorsque j’étais à Auschwitz, j’ai compris que la vie, si l’on peut l’appeler ainsi, avait pu être vraiment dramatique pendant la Seconde Guerre mondiale et que l’Allemagne nazie n’avait respectée aucune valeur. Aujourd’hui, nous avons une belle vie même si nous avons tendance à l’oublier quand nous avons des problèmes. On nous enseigne le respect des autres, l’honneur, la dignité, valeurs qui sont importantes si nous voulons que la paix perdure.

D’une manière plus générale, ce concours m’a appris à m’investir et travailler pour un projet qui me tenait à cœur même si ça n’a pas toujours été facile à combiner avec le reste de mes études. Il m’a apporté encore plus de connaissances sur la Seconde Guerre mondiale que je ne l’espérais. Je pense qu’il est important que de plus en plus de personnes, et en particulier les jeunes, aient ces connaissances afin qu’ils sachent tous ce qui s’est passé pendant cette guerre et par conséquent, que cela ne se reproduise pas.

Je souhaite remercier M. le Préfet de nous avoir accueillis pour cette cérémonie de remise des prix du CNRD, Mme Fleury d’être venue témoigner et le jury du CNRD. Je remercie aussi nos professeurs Mme Callet-Raval et M. Angevin qui nous ont offert la meilleure des préparations et qui n’ont pas hésité à nous accompagner en de nombreux lieux de mémoire afin que nous nous rendions mieux compte de ce qui s’est réellement passé durant la Seconde Guerre mondiale. Et je tiens à féliciter tous les participants du CNRD pour leur travail et leur investissement dans ce concours. »


Alix, Constance, Mathilde P.-M., Anastasia, Karlyne et Mathilde R. en compagnie de M. Clément.


Karlyne et Alix en compagnie de Marie G et Théo B. anciens élèves du collège (et lauréats du CNRD en 2013) et récompensés du Premier Prix départemental Lycée dans la catégorie "travail collectif".

Photographies de M. Burgaud