Un Français sur deux fait de la généalogie, d’après un sondage

par Nicolas Prévost

D’après un sondage de ce mois de février 2015, révélé par la Revue française de généalogie, la généalogie est particulièrement populaire en France puisque 90 % des Français répondent « ressentir un intérêt pour la recherche de leurs ancêtres » et plus d’un Français sur deux affirme avoir déjà fait des recherches sérieuses à titre personnel.

Pour les personnes ayant répondu au sondage, la généalogie est rattachée à des valeurs positives et la recherche de liens, une quête de sens, un devoir de transmission, un moyen de rencontrer des gens : ainsi plus de 3/4 des sondés disent que si un lointain cousin venait sonner à leur porte, ils seraient très heureux de faire sa connaissance !

Pourtant, d’après ce même sondage, les connaissances des Français sur leur famille restent parfois assez limitées : si des Français connaissent tous leurs ancêtres depuis le 16ème siècle et parfois la fin du moyen âge, un grand nombre n’est par exemple pas en mesure de citer le nom de jeune fille de sa grand-mère, et seulement 11 % peut citer plus de cinq noms de ses ascendants. Cela dit, beaucoup aimerait remédier à cela en entamant des recherches, et plus des 3/4 affirment que la généalogie est aussi un attachement aux racines, aux terroirs, à un département, une région, un château, une église, un pays. Beaucoup affirme même vouloir visiter ces endroits, à l’occasion de vacances par exemple.

Enfin, même si pour beaucoup de Français, la généalogie est une activité complexe et qui prend du temps, la plupart trouve qu’internet peut faciliter la tâche, et notamment la consultation de registres paroissiaux et d’état civil numérisés et en ligne sur les sites internet de la quasi totalité des archives départementales françaises, par exemple pour le département des Yvelines en cliquant ici.