Identifier des médailles militaires de la Première guerre mondiale

(actualisé le ) par Nicolas Prévost

De nombreuses médailles militaires ont été attribuées, parfois même à titre posthume, à nos ancêtres « Poilus » pendant la guerre de 1914-1918. Voici quelques éléments pour vous permettre d’en identifier trois d’entre elles.

La Croix de guerre
La Croix de guerre est attribuée suite à une citation qui récompense une conduite exceptionnelle au cours d’un combat.

La médaille est en bronze, en forme d’une croix à quatre branches et avec deux épées croisées. Sur l’avers on peut voir au centre l’effigie de la république surmontée d’un bonnet phrygien et d’une couronne de laurier avec l’inscription « République française ». Sur le revers, on peut lire, selon la date d’attribution de la médaille, 1914-1915, 1914-1916, 1914-1917 ou 1914-1918.

Cette médaille est surmontée d’un ruban vert avec cinq fins traits rouge verticaux. Sur le ruban, plusieurs distinctions existent :
- l’étoile de bronze : pour une citation à l’ordre du régiment ou de la brigade ;
- l’étoile d’argent : pour une citation à l’ordre de la division ;
- l’étoile de vermeil : pour une citation à l’ordre du corps d’armée ;
- la palme de bronze : pour une citation à l’ordre de l’armée ;
- la palme d’argent : pour cinq citations à l’ordre de l’armée.

Chaque attribution de la Croix de guerre est publiée au Journal Officiel avec un texte de citation qualifiant le comportement héroïque du soldat. Par exemple : « Courageux soldat, plein de zèle, tombé glorieusement au Champ d’Honneur ».

La médaille militaire
La médaille militaire a été créée par Louis-Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III, en 1852 pour récompenser les soldats. Elle ne dispose pas de grades différents, tout le monde est donc à égalité face à cette récompense. Elle est gérée par la grande chancellerie de la Légion d’honneur qui en dispose des archives. Elle est en troisième position protocolaire après la Légion d’honneur et la Croix de la Libération.

Sur l’avers de la médaille, on peut voir une couronne de laurier d’argent qui entoure un médaillon d’or avec une effigie de la république et la mention « République française ». Au revers, on peut voir un cercle bleu entourant un médaillon d’or avec la devise « Valeur et Discipline ». Deux rubans s’entrecroisent en haut et en bas

Cette médaille est surmontée d’un ruban jaune avec de chaque côté un trait vert vertical.

La Croix du combattant volontaire
La Croix du combattant volontaire a été créée en 1935 pour récompenser les soldats ayant été volontaires pour servir au front.

Elle se compose d’une croix à quatre branches. Sur l’avers, on peut voir l’effigie d’un Poilu casqué entouré de la mention « République française » avec une épée verticale et des feuilles de laurier et de chêne. Sur le revers, l’inscription « Combattant volontaire 1914-1918 » est entourée par une couronne de lauriers.

La médaille est surmontée d’un ruban composée de bandes verticales de couleurs différentes : rouge au centre, puis de part et d’autre, vert et jaune.

Il existe d’autres médailles françaises pour la Première guerre mondiale, par exemple la médaille de la Marne, la médaille commémorative de la Bataille de Verdun (avec la mention « On ne passe pas ») et la médaille commémorative de la Bataille de la Somme.