Arts, Mythes et Religion : OE "Narcisse", Le Caravage

par Anne-Marie Patenotte

Lorsque Narcisse cherche son reflet dans l’eau, il est en quête de son identité. Narcisse cherche à se reconnaître et en même temps son reflet lui échappe, il est flou et lorsqu’il le touche l’image s’évanouit.
Dans le " Narcisse " de Caravage, on le voit s’observant dans l’eau. Cependant il ne voit de lui qu’une image fausse, déformée, vieillie. " Or dans l’obscur, la face est peu lisible, amère, et les membres grossiers, le vêtement même a changé de couleur ; éteint, fané, noirci, comme une livrée de deuil " (Jean Paris p245). Narcisse ne peut se voir tel qu’il est ; le miroir lui livre une image étrangère, autre, en effet " se connaître, inévitablement c’est se connaître double, puisque c’est connaître qu’on se connaît connaissant, et par cette distance instaurée dans l’être, admettre une objectivité qui tout ensemble fonde et prolonge les alentours. Il ne peut donc pas exister d’images identiques de nous-même ; le miroir est un autre côté de nous, un autre côté du temps. Le miroir est une ouverture sur le monde, sur la connaissance, et en même temps une fermeture. Je me vois dans ce reflet, et en même temps ce double, ce n’est pas moi, c’est une illusion, une apparition éphémère de moi.
Tous les documents pour préparer cet objet d’étude sont sur le blog Terminus.
Des sites
Des analyses
La vidéo sur le clair-obscur