Visite aux archives municipales de Marly-le-Roi 1/2

(actualisé le ) par Nicolas Prévost

Ce jeudi 16 janvier 2014, nous avons effectué avec notre groupe de 3ème généalogistes une visite aux archives municipales de Marly-le-Roi, pour une présentation de ce service situé à la mairie. Pendant environ 2 heures, l’archiviste de la commune nous a présenté différents documents. Il a d’abord rappelé que la conservation des archives publiques, dont l’origine remonte au règne du roi Philippe II Auguste (1180-1223), a plusieurs objectifs, notamment faire valoir des droits et écrire l’histoire en établissant un lien entre le passé et le présent de la commune, comme la généalogie par exemple ou bien l’histoire d’un bâtiment. La mairie de Marly-le-Roi conserve environ 800 mètres linéaires de documents, datant pour la plupart des deux derniers siècles. Un certain nombre de documents ont également été confiés aux archives départementales des Yvelines.

Extrait du plan cadastral de 1819

Le plus ancien document conservé aux archives municipales de Marly-le-Roi est une charte de 697 de l’époque des Mérovingiens (voir documents ci-dessous). Nous avons aussi pu étudier un acte notarié de 1482, la convocation aux États Généraux pour la paroisse de Marly-le-Roi en 1789 ainsi que quelques plans cadastraux du début du 19ème siècle (« cadastre napoléonien »). Au niveau de l’état civil, nous avons pu faire la lecture de l’acte de sépulture du célèbre architecte Jules Hardouin-Mansart (architecte du roi Louis XIV), décédé au château de Marly-le-Roi le 11 mai 1708 et dont l’acte de décès est inscrit dans la registre paroissial de l’église Saint-Vigor de Marly.

Nous avons enfin pu visiter le lieu de conservation de tous ces documents, dans une salle à l’abri de l’humidité dans des cartons spéciaux rangés selon une cote (un classement qui ressemble à celui des bibliothèques) dans les différents rayonnages, et avoir une information sur des programmes de numérisation, notamment de cartes postales et photos anciennes de Marly-le-Roi, ainsi que de documents récoltés dans le cadre de la grande collecte en lien avec le centenaire de la Première guerre mondiale.

Suite de la visite le 30 janvier ! Un grand merci à l’archiviste et à la mairie de Marly-le-Roi pour leur excellent accueil.

Voici la page des archives municipales dans le site de la mairie de Marly-le-Roi :
http://www.marlyleroi.fr/index.php/Les-archives-municipales?idpage=7&idmetacontenu=

Ce parchemin, qui date du 25 avril 697, atteste d’un échange de parcelles de terrain en bordure de la forêt de Cruye entre l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés et un membre de l’aristocratie mérovingienne, sous le règne de Childebert III, roi mérovingien. On y trouve la toute première nomination de Marly, appelée de son nom latin Mairilacus.

Acte de sépulture de l’architecte du château de Marly Jules Hardouin-Mansart : « L’an mille sept-cent huit, le samedi douze mai, a été apporté en cette église le corps de Monsieur Jules Hardouin-Mansart, comte de Sagonne, chevalier de Saint-Michel, surintendant des bâtiments du roi, ordonnateur général des arts et manufactures de France, décédé le jour précédent en cette paroisse dans le château au bureau des bâtiments et transporté en la paroisse de Saint-Paul de Paris pour y être inhumé le dimanche treize mai en présence des soussignés. Signé : Guymard, Prévost. »

Convocation aux États-Généraux réunis sur ordre du roi Louis XVI en 1789, assemblée paroissiale en l’église Saint-Vigor de Marly-le-Roi.