Merci à nos élèves pour cette belle participation à Marly-le-Roi à la commémoration du Centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918

(actualisé le ) par Nicolas Prévost

Les commémorations du Centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918 ont eu lieu ce matin, dimanche 11 novembre 2018, et notamment dans notre ville de Marly-le-Roi. De nombreux élèves volontaires, de la Classe de troisième Défense et d’autres classes du Collège Louis Lumière, ont participé à cette cérémonie municipale.

La matinée a commencé à 9h30 par une célébration très recueillie dans l’église Saint-Vigor, qui vient d’être entièrement restaurée. Puis, après un rassemblement devant la mairie, la commémoration s’est poursuivie à 10h45 au cimetière de la ville où se trouve le Monument aux morts de Marly-le-Roi. Les élèves du collège ont lu des lettres de Poilus puis la longue liste des 126 Marlychois morts pour la France pendant les 2 guerres mondiales et les guerres de la décolonisation. Les représentants des villes jumelées à Marly (Viseu, Marlow et Leichlingen) étaient invités et ont, avec le maire de Marly, prononcé un discours. En plus de la Marseillaise, les hymnes des pays des villes jumelées ont également retenti, ainsi que l’hymne européen. Plusieurs gerbes de fleurs ont été déposées par nos élèves au pied du monument.

Après la plantation d’un arbre de la paix dans le parc du Chenil, les commémorations se sont terminées dans la salle des fêtes avec des allocutions (dont une concernant la classe défense et dont le texte est ci-dessous) et un magnifique Hymne à la joie, l’hymne européen, joué par les musiciens du Conservatoire.

Un grand merci à tous nos élèves pour leur participation à ce Centenaire de la fin de la Grande Guerre, bravo pour votre investissement et pour avoir bravé la pluie (à ce sujet, un bravo tout particulier à Thibault, notre porte-drapeau !), félicitations pour les lectures et pour avoir rendu un bel hommage tellement mérité à nos Poilus morts pour la France entre 1914 et 1918.

Nicolas Prévost
Professeur d’histoire-géographie

Allocution sur la participation des élèves de la Classe Défense

Monsieur le maire de Marly-le-Roi, Mesdames et messieurs les élus, Messieurs les anciens combattants, chers élèves, chers amis, Mesdames et Messieurs,

La cérémonie du Centenaire de la Première guerre mondiale, à laquelle nous venons d’assister et de participer, a été particulièrement belle et intense. Se souvenir ensemble qu’il y a 100 ans très exactement, le 11 novembre 1918, notre pays sortait enfin de la terrible Grande Guerre qui l’a tant meurtri pendant 4 ans, est toujours un moment de grande émotion. Les « Poilus », dont près d’un million et demi sont morts et plusieurs millions furent blessés, et qui voyaient alors comme leur devoir de défendre leur patrie, sont toujours bien présents dans notre mémoire collective nationale. Toutes les familles françaises furent touchées par cette épreuve, et j’ai en ce jour une pensée toute particulière pour mon aïeul Gustave Métrot (1885-1915), mobilisé à Bernay en Normandie et mort pour la France à l’âge de 30 ans le 12 mai 1915 pendant la Bataille d’Artois.

Aujourd’hui, la notion d’engagement prend d’autres formes mais est toujours très présente. Nous avons vu au moment des terribles épreuves collectives que nous avons traversées ces dernières années comment pouvaient surgir des périls nouveaux, et donc dans le même temps des engagements nouveaux, notamment chez les plus jeunes, en particulier pour les questions militaires et de défense. C’est le sens du projet de la Classe Défense que je coordonne comme professeur d’histoire-géographie au collège Louis Lumière de Marly-le-Roi.

La classe Défense est un projet pédagogique issu d’un partenariat entre le groupement de gendarmerie départemental des Yvelines et le collège Louis Lumière de Marly-le-Roi. Elle concerne une classe du niveau Troisième et a pour objectif de répondre aux préoccupations de notre temps en sensibilisant les élèves aux questions liées aux forces armées et à la Défense. Ce projet est principalement axé sur l’éducation à la citoyenneté et la réussite scolaire, tout en contribuant au rayonnement des missions de la Gendarmerie nationale.

Cette classe effectue tout au long de l’année scolaire des activités pédagogiques, des visites, des rencontres avec des professionnels, et des lieux patrimoniaux sur le thème des questions militaires et plus généralement de l’histoire de France. Les élèves doivent pouvoir tout au long de l’année approfondir leurs connaissances sur tous ces thèmes et développer le sens des valeurs communes qui doivent nous unir. Faire connaître aux plus jeunes les différents moyens de s’engager, et notamment à travers les forces de sécurité et de défense, est aujourd’hui une nécessité, afin d’envisager tous ensemble un avenir plus serein.

Je vous remercie de votre attention.
Nicolas Prévost